17 juin 2013

Le projet de naissance






Depuis quelques temps on entend beaucoup parler de " projets de naissance", alors je me suis penchée sur la question , en me disant et si nous aussi on en faisait un ?
Soulignons que ce texte n'a pas de valeur légale mais une valeur morale ... 




Ce que je marquerai dedans si jamais je décidais d'en faire une :

- Pendant le travail, je souhaite être mobile , pouvoir marcher à mon aise jusqu'au dernier moment.

- Pendant l'accouchement je ne souhaite pas de ventouses ou forceps sauf si la vie de mon bébé en dépend.

- Je souhaite garder mon bébé sur moi un petit moment et que l'on ai un moment entre nous, le papa, la maman, le bébé, rien qu'entre nous ... 

- Si nous devons avoir recours à une césarienne, je voudrais que mon homme puisse rester à mes côtés pendant cet acte afin que nous puissions accueillir notre bébé ensemble .








Ne trouvant aucune autre recommandations importantes à mes yeux à stipuler sur cette lettre, j'ai donc décidé qu'il était inutile d'en faire une .... et que le jour J , j'essaierai , avec le soutien de mon homme de faire passer les bons messages aux bons moments ....

Car il est vrai , que je vais accoucher dans un hôpital et que je me dois de faire confiance à l'équipe médicale, ils connaissent leurs métiers.... et je crains que si à chaque naissance, ils voient les parents arriver avec une liste interminable de demandes, ils en ait un peu marre et qu'ils te prennent un peu en grippe dès le départ .... 

Moi j'ai envie qu'on m'aide , qu'on m'accompagne, et que tout se passe bien pour nous ... 



Et vous avez vous déjà fait un projet de naissance, a t'il été respecté , etc ??

Autre question, et en fait c'est le point sur lequel je stresse le plus : 

- Si vous avez eût une césarienne , votre homme a t'il pu être là .... ? 
Apparemment dans l'hôpital où je vais accoucher ils refusent systématiquement .... j'espère (dans le cas où je dois en subir une )  qu'ils accèderont à ma demande ..... 





7 commentaires:

  1. Pour avoir travaillé 6 mois en maternité/salle d'accouchement (à Firminy, pas à Nord), je sais que les papas n'avaient pas le droit non plus d'aller au bloc pour les césariennes. Une fois le bébé sorti, il était montré à la maman et la sage-femme l'amenait pour lui faire les premiers soins, et là le papa était avec elle et pouvait "participer".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je sais bien Julie, mais je garde un petit espoir, .... on verra bien ...bisous au passage, et j'espère que vous allez bien ....

      Supprimer
  2. J'ai fait un projet de naissance. Tout est allé de travers et rien n'a pu être respecté. J'ai eu les forceps alors que je refusais, et ça s'est fini en césarienne (avec un amoureux qui n'a pas eu le droit d'être présent.) En fait je ne suis pas sûre que mon comm soit rassurant! Mais une chose est sûre. Fais valoir tes envies et tes droits. Quitte à hausser le ton.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais à quoi je risque de me confronter, donc n'ai crainte, c'est bien que tu me fasses part de ton expérience, merci .... oui j'essaierais de leur expliquer ...

      Supprimer
  3. Tu sais Johanna Emily, je pense que l'important c'est que tu sois écoutée par l'équipe médicale. Comme tu le dis, ce sont des professionnels et ils savent ce qu'ils doivent faire et à quel moment. C'est très à la mode de faire des projets de naissance car dans le monde actuel, tout le monde a besoin de croire qu'il peut tout contrôler. Ca rassure les futures mamans de faire des projets de naissance, sauf qu'au final, beaucoup d'entre elles sont déçues car rien ne se passe comme prévu. En tout cas, je vois que tu as les pieds sur terre et ça me rassure. Je croise les doigts pour toi pour que tu puisses accoucher par voie basse, car c'est vrai que les premiers instants de vie avec bébé ne sont pas les mêmes que lorsqu'on accouche par césarienne. Mais si tu n'avais pas le choix, ne t'inquiètes pas, ton bébé sera quand même heureux, pourvu que toi, tu le sois. Des bises. TPM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui avec mon homme on savait déjà que la grossesse allait être particulière, et là on nous a dit que l'accouchement risquait aussi de l'être donc on se prépare doucement, on essaie de se poser les bonnes questions ...
      On verra bien, on positivera quoi qu'il en soit ...

      Merci et bisous

      Supprimer
  4. Expérience d'une maman depuis peu : Je fais aussi partie de ces personnes qui ont besoin de tout contrôler. Pourtant je n'ai pas fait de projet de naissance. J'ai humblement accepté qu'à ce moment là de ma vie la nature allait reprendre ses droits et que, en cas de besoin, la médecine serait là pour aider à faire les choix nécessaires pour la vie de mon enfant. Je me suis préparée pour être capable, le jour J, de déconnecter ma pensée rationnelle et de laisser faire mon corps. J'ai parlé à mon bébé pendant toute la durée de l'accouchement. Je lui ai dit de se laisser faire et qu'il ne devait pas avoir peur et tout s'est bien passé. J'ai eu la chance d'être accompagnée par une sage femme très discrète et très douce. Je me souviens être restée longtemps en salle d'accouchement dans la pénombre avec le papa en écoutant les musiques que nous avions choisies pour la venue de notre enfant. C'était un moment d'une grande sérénité. Voilà des choses qui peuvent être raisonnablement demandées à l'équipe médicale. Mais pour le reste il me paraît important de leur faire confiance. Moi aussi j'avais un risque de césarienne. Je me suis consolée en me disant que la césarienne c'est le bonheur des papas. Maman ne peux pas s'occuper de bébé tout de suite ? Qu'à cela ne tienne. Papa pourra l'accueillir chaleureusement en le prenant contre son torse et en l'entourant d'amour et de tendresse aussi bien que maman. Toi, ta fille te connais déjà depuis 9 mois. Donc le côté positif de la chose cest que ce serait pour elle une merveilleuse occasion de rencontrer son papa d'une façon toute à fait privilégiée. Virginie

    RépondreSupprimer

A vous ...